Boutique – Parfums

Byredo

Ben Gorham, diplômé des Beaux Arts de Stockholm, rencontra par chance un parfumeur qui le persuada de créer des parfums plutôt que de peindre.

Il s’entoura de parfumeurs de renommée mondiale en expliquant ses désirs olfactifs et en leur laissant la liberté de composition.

En limitant le nombre de matières premières, une identité claire et une raison d’exister pour chaque parfum est donnée.

La marque :

Le mot parfum vient du latin «par», qui signifie «à travers» et de «fumus» qui signifie la «fumée».
Car il s’agissait de brûler, encens et résines lors des cérémonies religieuses. Le parfum joue alors son premier rôle dans le domaine du sacré, comme offrande aux dieux avant de se parer plus tard de vertus envoûtantes dans le but de séduire.

Liquides Imaginaires

Ces parfums nous ouvre un monde immatériel, représentation du fruit de notre imagination.
Les Liquides Imaginaires sont une métamorphose fantastique d’une réalité invisible. De corps volatiles qui aident à quitter le monde matériel pour pénétrer des univers imaginaires.

«Ces eaux de parfum, potion ou antidote, symbolisent l’ombre et la lumière, le jour et la nuit, la sagesse et l’ivresse. Opposées et inséparables, la Trilogie est leur esprit.»

Un concept olfactif de Pilippe Di Méo.

Les parfums :

Ces parfums sont comme des énigmes, ils servent à interpréter des pensées, des intentions, des aveux.
Ils mémorisent des passages de vie, des envies, des croyances, des forces et des faiblesses.
Corps volatils qui aident à quitter le monde matériel pour pénétrer des univers imaginaires, intimes ou l’esprit s’évapore, explore d’autres champs, de nouveaux désirs.

Contactez-nous (“Ne soyez pas timide !”)

5 + 14 =